Keyword - MacBook

Entries feed - Comments feed

27 February 2008

MacBook install: triple boot: linux, windows, Mac OS

This details the installation of a MacBook white, shipped in the beginning of 2008.

Set up Mac OS X

Updates

First before anything, update to the latest MacOS X.5.2, and all the necessary downloads... Reboot as many times as needed

Software

Then, install VLC, Firefox 3 béta, Adium and Xcode if you need it.

Done.

Quite easy, so far, no ?

Install Windows XP

Be sure to have your Windows XP SP2 CD and a legit license number.

Bootcamp

Go to spotlight, look for Boot Camp assistant or find it from your Applications folder.

  • Run it.
  • Prepare a disk space for Windows ( 16GB is ok, I think )
  • Quit and re-run it.
  • Install Windows with your CD Rom inside.
  • Reboot and wait during all the Windows installation that is long and needs a couple of reboots. Mine did fail once, for no obvious reasons.

Windows XP

Once you have your complete Windows XP installation, you will see a Boot Camp icon on your task bar. Keep it.

  • Put the Apple OS X CD-ROM in, and let it do all the installation of the drivers. It may require some reboots, but at the end, you have a very new and completely functional Windows XP!
  • Reboot
  • Do your Windows Update and reboot and again, and reboot, and again... Until nothing appears there.
  • Launch the Boot Camp assistant and Default Mac OS HD

Mac OS again

Reboot to mac OS. Be pleased.

Linux

This should work with any distribution and was tested with Debian and Ubuntu

Resize

  • Go to Applications/Utils and launch Disk Tool
  • Split and resize the main partition in order to have a new partition that you name Linux and format in HFS. (16GB here)
  • Check everything.

Reboot on linux

  • Put your linux live CD and reboot
  • Press `C` to boot on the CD
  • Launch your live-CD and install linux.

Install

During the install I deleted the new partition and added two in place:

  • One root partition /
  • One swap 1GB
  • Finish everything, reboot

You should be careful to install your grub in your linux partition and NOT in the MBR, to let reFit do it correctly.

rEFIt

On Mac OS X, install rEFIt and configure it quite quickly.

Reboot and use rEFIt to boot on linux using the "option" key.

Configure linux

You have all you want working except the wireless... Which is a Broadcom BCM4328

sudo apt-get install ndiswrapper-utils-1.9

Find in your Windows partition your wireless drivers:

sudo su

cp -r /media/Windows/WINDOWS/DRVSTORE/bcmwl5_**/ /root/

mv bcmwl5_*** bcmw

cd bcmw

ndiswrapper -i bcmwl5.inf

ndiswrapper -l

ndiswrapper -m

modprobe ndiswrapper

ifconfig

Updates

Uncomment what is needed in your sources.list.

Reboot.

Problems

If you have any issues, like not having the linux partition shown anymore, reinstall grub on your linux partition with a live-CD.

16 January 2008

Innovations technologiques au MacWord 2008

MacWorld 2008

Le salon MacWorld, tenu à San Francisco tous les ans, est un lieu de prédilection pour Apple pour faire de grandes annonces. Le service scientifique de San Francisco a participé à la déclinaison 2008, qui n’a pas dérogé à la règle et qui présente quelques innovations technologiques notables.

Les principales innovations faites par Apple concernent un ordinateur original, une technique de géo-localisation pour les possesseurs d’iPhone, des services de location de Vidéo à la demande (VOD) et un disque dur Wi-Fi. Alors que les services de VOD et de disque dur Wi-Fi ne présentent pas de réelles innovations, la géo-localisation et le nouvel ordinateur se démarquent.

MacBook Air

Le nouvel ordinateur d’Apple, nommé « MacBook Air » présente une forme inhabituelle qui le place entre la catégorie des ultra-portables et des mini-ordinateurs. Etant très fin, il sacrifie des fonctionnalités telles que le FireWire (connexion IEEE1394), l’Ethernet, le lecteur optique et la batterie amovible afin d’obtenir un poids de 1.3kg et une finesse allant de 0,4 à 2,0 cm.

Le microprocesseur intégré fait partie de la génération Intel Merom en basse consommation, gravé en 65nm. Ce processeur est de type SFF (Small Form Factor), donc ayant une taille optimisée (40% de la taille normale), ce qui est une surprise puisque seule la génération Penryn à 45nm devait exister en SFF. Intel semble avoir développé spécifiquement un processeur pour Apple. Afin d’obtenir ces réductions de tailles, Intel a réarrangé le socle du processeur afin de limiter les zones non-utilisées (zones de connexion entre le cœur de silicium et les pins de connexion de la carte mère) et semble avoir amélioré les techniques de gravure.

Ensuite, ce portable présente un disque dur de taille 1,8" ayant une finesse de 5mm, ce qui se révèle la plus petite taille existante sur le marché, et oblige à avoir des disques mono-plateau ou des disques SSD (Solid State Drive). Apple est un des premiers à proposer en option un disque dur SSD, un disque non mécanique faible consommation qui se base sur de la Flash de type NAND. Le prix reste élevé mais démontre un intérêt de l’industrie pour cette technologie, après qu’Asus ait intégré un disque SSD dans son ultra-portable: Asus EEE.

iPhone maps

La seconde grande innovation consiste à faire de la géo-localisation sur Google Maps sans GPS. A partir de l’iPhone, Google Maps, dans sa version mobile, permet de faire une triangulation approximative de la position du téléphone, grâce à une mise à jour du logiciel de l’iPhone.

En effet, les cellules du réseau GSM, connaissent une localisation approximative de chaque téléphone afin de communiquer avec lui. Les antennes GSM sont en général composées de trois émetteurs couvrant chacun une zone angulaire prédéfinie. C’est l’accès à ces informations de distance et d’angle par le téléphone qui, transférées à Google Maps, permettent de faire une géo-localisation approximative sans besoin de GPS.

Enfin, une des autres annonces notables de ce salon est la sortie de Microsoft Office 2008 pour Mac, qui rapproche la version Mac de l’interface en rubans d’Office 2007, sans toutefois en appliquer intégralement le concept ; et qui permet d’avoir la compatibilité avec le format d’Office 2007 : l’OOXML.