Keyword - Leopard

Entries feed - Comments feed

28 August 2009

Snow Leopard is out! And why you will not have VLC 64bits right now...

Apple OS X 10.6 is out

If you have missed the news, then you are not on the same techy blogs than I am.

So, Apple new operating system Mac OS X.6, named Snow Leopard is out, and it improves a lot the speed, and ports most of its application to 64bits, but doesn’t introduce any important new feature. Learn more about it !

VLC and 64bits

Do you really need 64bits for a video application? I seriously doubt it. But well, you might want/need it in the future.

Linux

VLC 64bits runs on 64bits linux since a long time, and I use it a lot. No majors problems since Linux is cleverly engineered.

Windows

VLC runs on Windows 64 as a Win32 application, but we haven’t finished the port to Win64, especially because of external libraries issues. It will come eventually.

Mac OS X

Since the WWDC ‘08, we know we have to remove all Carbon code, and we have mostly done it.

Leopard

VLC 64bits runs on 32bits Leopard without issues.

Snow Leopard

As one of our OSX developers says: I’ve you had asked me a month ago, I had said that everything is cool and VLC64 will be released the same day as Snow Leopard.

BUT

It doesn’t work now, because of a change in the Cocoa runtime. VLC stopped working in the last two seeds (the GM and the one prior to it).

Launching VLC results in crashes in a low level function called _NSBundleCreate, which is triggered by a whole bunch of Cocoa and IOKit methods. Basically every method of these frameworks results in a crash on Snow Leopard. This is strange, as exactly the same code runs nicely in 64bit on Leopard and prior seeds of Snow Leopard.

The problem is that VLC is not an ordinary NSApplication, but a plain C app, that loads a Cocoa plugin, which instantiates NSApp itself. Therefore, you cannot reproduce the crashes in normal Cocoa apps.

Conclusion

Apple, once again, breaks everything with a new OS, as it happens often, or when a new version of Xcode gets out. Last version of Xcode forced us to drop X.4 if we wanted to go 64bits and compatible with Snow Leopard. Seriously, I don’t get it.

I have applications that are running on the Win7 64bit setup that are Win98 games!

Anyway, to not finish on a bad note, Snow Leopard looks gorgeous!

5 November 2007

VLC and Mac OS X Leopard

Following my news on Leopard in French, and following my photos of the crowed Apple Store, this is just a small blog notice to say that VLC media player works almost correctly on OSX Leopard without any modification. Just use the 0.8.6c release.

However, the remote controller doesn't work anymore and there are corruptions in the OpenGL output when you go out of fullscreen.

The remote controller part should be fixed soon in VLC (development versions are fine) and the OpenGL bug, might be a problem from Leopard himself.

Go to our forum to know more about those issues...

26 October 2007

Mac OS X Leopard

Leopard

La nouvelle version du système d’exploitation Mac OS d’Apple , sort vendredi 26 octobre 2007, demain. Sixième version majeure de Mac OS X, estampillée Mac OS X.5, de nom de code « Leopard », elle présente de très nombreuses nouveautés (plus de 300 selon Apple), dont certaines méritent d’être détaillées.

Fonctionnalités

Time Machine

« Time Machine » est sans doute la nouveauté la plus originale dans un système d’exploitation grand public. Cette fonctionnalité est un système de backup simplifié et automatisé pour les fichiers utilisateurs. Une fois activée, Time Machine sauvegarde automatiquement les entrées modifiées du système de fichier, heure par heure. Chaque jour ces modifications sont agrégées afin de sauver l’espace disque. Outre la simplicité de fonctionnement, Time Machine permet de naviguer visuellement dans les backups, et de les restaurer, sans effacer les versions plus récentes, ce qui est assez rare. En outre, ces fonctions de backups sont utilisables depuis la plupart des applications Mac, tels iPhoto, Mail ou Address Book.

Sécurité

La sécurité du système a été aussi un point d’innovation de cette version.

Tout d’abord, l’espace mémoire est rendu partiellement aléatoire, ce qui empêche certaines failles de sécurité d’être exploitées, sans pour autant les limiter. En effet, les adresses étant plus difficiles à prédire, des attaques de types « dépassement de tampons » (‘buffer overflow’), « dépassement de tas » (‘heap overflow’) ou « retour à libc » (‘return-to-libc attack’). Cette fonctionnalité, déjà présente sous Windows Vista et Linux, reste une nouveauté majeure de Leopard.

Ensuite, les applications peuvent être signées par les développeurs et les applications téléchargées sont marquées afin de détecter toutes modifications ultérieures du programme, afin d’interdire aux applications modifiées de fonctionner.

Enfin, outre un pare-feu applicatif, un chiffrement avancé (AES - 256bits) du système de fichiers, un contrôle d’accès plus restrictif et un VPN amélioré, cette version comporte une technologie de « bac à sable » (‘sandboxing’), permettant à certaines applications critiques de ne pas avoir accès à l’intégralité du système.

Look'n feel

L’aspect du système d’exploitation a été modifié de plusieurs façons notables. Tout d’abord, une innovation du monde Unix, les bureaux virtuels, est intégrée, tout en gardant la fonction Exposé de miniaturisation des applications. Ensuite, le Dock, barre de lancement d’application, le Finder, pour naviguer dans les fichiers, utilisent des effets 3D, pour améliorer le look. En outre, de nombreux effets et animations sont disponibles pour les développeurs d’applications tierces, à travers les technologies CoreAnimation. Enfin, une grande partie du système utilise un affichage vectoriel, qui permet d’être indépendant de la résolution utilisateur.

Pluuuuuuuuuuuus !

Pour finir, le passage à 64-bits de nombreuses bibliothèques systèmes, dont Cocoa, l’utilisation d’OpenGL 2.0, la certification Unix, la présence d’onglets dans le terminal ou l’intégration de Bootcamp, pour dualbooter sous Windows, du système de fichier ZFS font de cette version de Mac OS X, un étape majeure pour Apple Inc.