Disclaimer: Vous retrouverez cet article co-écrit par moi, sur le site de PCinpact.

VLC 1.0.5

Estampillée 1.0.5, la nouvelle version de VLC est presque prête, puisque les sources sont déjà publiées. Les binaires vont suivre.

Cette nouvelle version est principalement intéressante pour les utilisateurs de Windows, puisqu’elle change de compilateur et met à jour les codecs embarqués.

En effet, toutes les versions depuis la 0.9.0, et notamment l’actuelle 1.0.3 (50 millions de téléchargements), ont été compilées avec la version 4.2 du compilateur gcc. L’introduction de la compilation avec gcc 4.4.2 devrait améliorer les performances générales, sans modifier de façon importante le code.

La mise à jour des librairies de codecs devrait apporter un gain supplémentaire de performance, notamment pour le décodage H.264. Enfin, de nombreuses corrections mineures ont été ajoutées durant le développement des versions 1.0.4 et 1.0.5 ainsi que de nombreuses traductions.

La dernière version avant la 1.1.0 ?

La prochaine version majeure après la 1.0.x sera la 1.1.0, nommée "The Luggage".

Le gel des ajouts de fonctionnalités pour la 1.1 devrait arriver vendredi prochain (5 février) et sera suivi par une « Technology Preview » très rapidement.

Que peut-on attendre de cette version ?

  • Réécriture du cœur vidéo

Probablement la partie la moins visible et la partie la plus importante de cette version, la réécriture de la partie qui gère les sorties vidéos et de la plupart des sorties vidéos permettra de partir sur de meilleures bases et d’ajouter des fonctionnalités essentielles pour la suite (1.2). Il faut noter que les sorties vidéos sous linux ont été réécrites à partir de zéro pour utiliser XCB à la place de xlib.

  • Support du décodage en GPU sous Windows

Sous Windows Vista et 7, comme nous en avons déjà parlé, les cartes graphiques supportant le décodage matériel devraient être utilisables depuis VLC, en utilisant DxVA2, pour H.264 et VC-1 (le mpeg-2 attendra probablement la version suivante). Toutes les cartes graphiques ne seront pas équivalentes et certains fabricants devraient être favorisés.

  • Nouveaux codecs, formats et protocoles

En vrac, les sous-titres des Blu-Ray et DVB HD, l’Atrac1, les playlists .zpl et .wpl, les fichiers des DVD-Audios (.aob) sont les principaux nouveaux formats supportés pour cette version. Des améliorations pour les fichiers m2ts et les formats des sous-titres sont aussi au rendez-vous.

  • Extensions

Une plate-forme d’extensions à base de scripts en lua sera disponible. Elle permettra, par exemple, de chercher des infos sur imdb, last.fm ou wikipedia, de télécharger les paroles, les tablatures ou des sous-titres sans quitter VLC. Ces scripts utilisateurs permettront d’aller chercher des données sur le net et/ou de contrôler VLC. Cette plate-forme est amenée à évoluer par la suite.

  • Amaigrissement

VLC 1.1 a vu de nombreux modules se faire supprimer (25 au dernier total) afin de réduire la quantité de code. Mais VLC a aussi vu sa consommation de mémoire diminuer ainsi que le nombre de threads dormants. Enfin, les versions pour appareils embarqués (ARM) ont vu d’importants gains de performances, mais il manque encore des interfaces pour ces architectures, notamment Windows Mobile.

La version Windows verra aussi le support Midi et le support CDDB rejoindre le catalogue 1.1, comme les autres architectures.

Merci à PCINpact